Comment contrôler le snippet des tags avec WordPress

La question du contrôle du snippet des pages d’archives des tags dans WordPress est une question qui me tarabuste depuis déjà pas mal de temps et comme je viens de trouver une solution pas trop mal, je vais la partager avec vous.

Problématique et concepts.

Définition du snippet.

Le snippet est le nom des 2 lignes de textes en noir dans les résultats de Google. Entre le titre de la page (en bleu) et l’url de la page (en vert).

snippet de tag

snippet de tag

Définition de la page de tag dans WordPress.

Dans WordPress, quand vous cliquez sur un tag (que ce soit dans un nuage de tags ou à la fin d’un article) vous aboutissez sur une page réunissant l’ensemble des articles et pages associé au tag sélectionné. Ces pages et articles sont triés par ordre de date décroissante (les derniers articles en premier) et selon le thème du site vous aurez soit des extrait des articles soit les articles en complet (ou limité par la balise ‘more’). On appelle ces pages dans la terminologie de WordPress les pages d’archives des tags.

Que contient le snippet d’une page de tags dans WordPress par défaut.

Quand la page d’archive d’un tag apparait dans les SERPS, le snippet qui apparait est le snippet du dernier article publié au moment ou Google a indexé la page en question. Ce snippet est souvent peu pertinent par rapport au sens du tag.

Importance des pages de tags.

Les pages d’archives des tags reçoivent un lien de l’ensemble des pages de votre site si vous affichez un nuage de tags dans votre barre latérale. Si vous n’avez pas bloqué leur indexation par Google (noindex ou nofollow), ces pages reçoivent beaucoup de « link juice », obtiennent parfois pas mal de pagerank et se classent souvent très bien dans les résultats naturels de Google. Sur ce sujet vous pouvez lire aussi mon article sur pourquoi ne pas mettre du nofollow sur son nuage de tags.

Bien utilisés, les tags permettent de constituer des ensembles cohérents, intéressant pour vos lecteurs. Il s’agit presque de sous site dans votre site principal. Ces pages font des « landing page » (pages d’entrée) très pertinentes pour vos sites.

Un autre point fort de ces pages est que alors que leur adresse ne change pas, leur contenu est mis à jour à chaque fois que vous associez le tag à un nouvel article. On peut imaginer que Google préfère les pages qui vivent aux pages qui ne changent jamais mais cela n’est qu’une hypothèse et je n’ai pas le souvenir d’avoir jamais lu quoi que ce soit sur ce sujet.

Importance du snippet des tags.

On a vu que les pages d’archives des tags pouvaient se placer très bien dans les résultats des moteurs de recherche mais pour optimiser le taux de clic dans les SERPs il faut que le snippet soit optimisé pour inciter les utilisateurs des moteurs de recherche à venir visiter votre site.

Ma solution.

Il s’agit simplement d’écrire des articles, avec des snippets optimisés, qui ne vont pas s’afficher sur la page d’accueil et qui s’afficheront toujours en tête des pages de tags car ils seront daté dans le futur.

Installer les plugins nécessaires.

  • The futur is now. Il permet de publier des articles avec des dates dans le futur.
  • Advanced Category Excluder. Ce plugin aussi appelé ACE permet de décider de na pas afficher en page d’accueil des articles associés à une catégorie particulière.
  • Add Your Own Header. Permet de définir précisément la balise meta-description d’un article. L’avantage de ce plugin par rapport à d’autres est que la balise est aussi reprise sur a page d’archive des tags et non pas seulement sur la page de l’article lui même (contrairement à All in One SEO pack par exemple).

Créer une catégorie qui ne sera pas affichée sur la page d’accueil.

Il s’agit de créer une catégorie spéciale et de l’exclure de l’affichage sur l’accueil en utilisant le plugin ACE. Choisissez un nom évident (du genre « Tags » ou « Définition » ou « Définition des tags ») pour ne pas l’utiliser sans faire exprès avec un article normal.

Dans ACE, vous devez aussi exclure cette catégorie du flux RSS pour ne pas l’encombrer.

Écrire des articles pour chaque tag important.

Proposition de contenu pour l’article lui même :

  • Définition du tag
  • Illustration avec les balises html ‘alt’ et ‘title’ qui reprennent le tag illustré.
  • Quelques liens vers certains articles importants par rapport au sujet (les articles les plus importants peuvent parfois être enfouis dans les archives du tag si vous êtes très productifs).
  • Utilisation des synonymes du tag et éventuellement même quelques fautes d’orthographe pour essayer d’élargir la richesse sémantique de la page.
  • Répétition naturelle du tag pour travailler la densité du mot.

Soignez le snippet du tag.

Par défaut avec WordPress, le snippet d’une page reprend le début du texte de la page (ou u premier article sur une page d’archive). Comme les règles d’écriture du snippet ne sont pas forcément les mêmes que celles du début de la page il peut être intéressant d’utiliser un plugin qui permette de mettre à jour la balise meta-description et ainsi avoir un début d’article différent du snippet affiché dans Google.

Avec le plugin Add Your Own Header que je suggère il faudra coller le type de chaine qui suit dans le champ personnalisé « custom header »
<meta name="description" content="Votre snippet hyper optimisé." />
Quelques conseils de rédaction :

  • Comme dans Google le Snippet ne fait que 2 lignes, il ne sert à rien de faire un long baratin dans ce champ extrait. Restez concis.
  • Reprenez une fois le tag dans votre extrait (ni plus ni moins). Cela permet en particulier de le voir en gras dans les snippets affichés par Google.
  • Essayez de rédiger un texte qui donne envie de cliquer (il ne s’agit pas de faire du référencement ou du keyword stuffing).
  • Essayez de montrer à vos futur visiteurs ce qu’il vont réellement trouver dans vos articles sur le tag. Il ne faut pas décevoir ses visiteurs.
  • Éventuellement indiquez dans l’extrait ce qui vous distingue de la concurrence (les autres sites qui apparaissent dans la requête sur le tag dans Google).

Utiliser le plugin « the future is now » pour attribuer une date dans le futur à l’article créé

J’ai essayé de publier dans 1000 ans pour être tranquille mais mon article s’est retrouvé publié dans les années 70. Une durée de 10 ans dans le futur passe bien avec ce plugin dans WordPress.

Critique de cette approche.

Avantages de la méthode.

  • Vous contrôlez parfaitement le snippet de vos tags dans les SERPs (les résultats des moteurs de recherche).
  • Vous pouvez améliorer le référencement de ces pages en optimisant par exemple le taux de répétition de vos mot clefs et l’usage de synonymes ou en ajoutant une illustration portant le nom et la description du tag choisi.
  • Vos pages d’archive de tags seront plus agréables à lire avec un article introductif en tête des articles tagués.

Inconvénients.

  • Le plugin « the futur is now » rend publique tous les articles programmés dès qu’on l’active. Si vous voulez continuer de programmer des articles il faudra désactiver le plugin dès que vous aurez travaillé sur vos articles de tags. Si vous avez des articles programmés il faudra changer leur état(par exemple en choisissant « en attente de relecture ») avant d’activer le plugin. Vous pourrez ensuite les repasser à « programmé » après avoir désactivé le plugin « the futur is now ».
  • Si vous répétez la méthode pour de nombreux tags, la page d’accueil de l’administration de vos article sera remplie avec les articles déjà publiés dans le futur. Je n’ai pas de solution pour cet inconvénient potentiellement gênant.
  • Utilisation de 3 plugins dont un assez « gros » (ACE) c’est un peu comme utiliser un rouleau compresseur pour écraser une mouche.
  • Ne fonctionne pas pour les catégories car vous ne pourrez pas empêcher l’affichage sur la page d’accueil des article associés à une catégorie « visible » et horodatés dans le futur.

Exemple.

Sur le site organiser anniversaire, j’ai utilisé cette technique pour mon tag activité manuelle.

Conclusion et autre piste pour l’avenir.

Compte tenu de la lourdeur relative de cette optimisation il ne faudra peut-être pas l’utiliser pour la totalité des tags  de votre site.

Il aurait été intéressant d’écrire des pages et non pas des articles pour décrire les tags mais le plugin « the futur is now » ne fonctionne pas avec les pages.

A partir de WordPress 2.8 un champ « description » va être associé à chaque tag. Il devrait être possible de récupérer ce champ description en tant que snippet (balise meta description) sur les pages d’archives des tags. Cela permettra de contrôler le snippet mais vous perdrez le bénéfice d’avoir une introduction complète dans vos pages de tags.

Si vous connaissez une méthode moins  lourde pour faire la même chose, n’hésitez pas à l’indiquer dans les commentaires, merci.


Tags : ,
Commentaires
1 2
Réagissez